Participants : Les membres de votre groupe en charge de la mise en place de partenariats
Temps : 1h30
Matériel : Ce guide et un lieu de rencontre

En quoi ce guide peut-il nous être utile ?

Si vous souhaitez que la Transition se déploie de manière efficace dans votre région, vous devez veiller à nouer des partenariats de qualité. Ils vous amèneront également de nouvelles amitiés et toute une série d’autres avantages. Travailler en partenariat peut être un vrai plaisir, mais si ceux-ci n’ont pas été mis en place correctement, ils peuvent également être source de problèmes. En plus de mener cette activité, n’hésitez pas à revenir à ce guide à chaque fois que vous créerez un nouveau partenariat.

Le guide

Pourquoi les partenariats constituent-ils un exercice important ?

Menez cette activité en groupe

  • Par deux
  • Prenez 5 min chacun pour parler des partenariats dans lesquels vous avez déjà été impliqués.

Pensez aux éléments suivants

  • Pourquoi les personnes ont-elles décidé de travailler ensemble ?
  • Qu’ont-elles réussi à faire ensemble qu’elles n’auraient pas pu faire seules ?
  • Pensez à une expérience que vous avez vécue de groupes en compétition plutôt qu’en collaboration.
  • Quels problèmes sont survenus quand les groupes n’arrivaient pas à collaborer ?
  • Quelles ont été les occasions manquées ?
  • Comment étaient les relations ? Le lien avec la communauté ?

Revenez en grand groupe pour épingler les points positifs et difficiles.

Remettez-vous ensuite par deux pendant 15 min et parcourez le reste du document pour avoir un aperçu de ce qui fait un bon partenariat. Revenez enfin en grand groupe et réfléchissez à la façon dont vous pourriez mettre un partenariat en place avec un autre groupe de votre région.

Guide pour un fonctionnement efficace en partenariat

Dans ce chapitre, nous détaillons l’importance du partenariat, les différents types de partenariats, les ingrédients de réussite d’un partenariat, les raisons d’un échec et quelques astuces pour la mise en place d’un bon partenariat. N’hésitez pas à lire et relire ce chapitre à chaque fois que vous souhaitez mettre en place un nouveau partenariat.

Pourquoi les partenariats sont-ils importants ?

Il existe de nombreuses raisons et nous vous présentons ici les plus fréquentes :

  • Vous ne refaites pas un travail qui a déjà été fait
  • Vous pouvez construire sur un projet déjà existant
  • Vous pouvez toucher beaucoup plus de personnes
  • La mise en réseau est fondamentale pour qui souhaite créer une communauté résiliente
  • Différents groupes peuvent mettre en avant différents aspects de la Transition
  • Le fait de collaborer peut faire émerger de nouvelles idées et solutions que vous n’auriez pas imaginées seul

Il y a également d’autres bénéfices comme une meilleure sensibilisation aux questions de la Transition, l’implication de davantage de personnes, l’identification de nouvelles sources de soutien et de financements, etc.

Nouer un partenariat, qu’est-ce que ça veut dire ?

La Transition est une histoire de collaboration et non de compétition. En nouant des partenariats, vous encouragez la culture de la collaboration au niveau local. Il y a plusieurs façons de nouer un partenariat, nous vous présentons ici les plus fréquentes, en commençant par les partenariats les plus informels pour finir avec les plus complets.

Au niveau informel, vous pouvez déjà :

  • Partager l’information :
    Partager l’information avec d’autres peut déjà ouvrir de nombreuses portes pour votre groupe et les autres. Si les membres de votre réseau sont au courant de ce que vous faites et si vous savez ce qu’ils font, vous pouvez alors entrevoir les possibilités de collaboration. Vous évitez également d’organiser en même temps des événements similaires, de refaire le même travail et vous favorisez un sentiment d’ouverture.
  • Consulter :
    En consultant les autres groupes, vous améliorez vos relations et augmentez le soutien dont vous pourriez bénéficier, car vous montrez que vous êtes ouverts à l’avis des autres. C’est également l’occasion de recevoir un feedback et de nouer de nouveaux liens.

À un niveau déjà plus engagé, vous pouvez :

  • Décider ensemble :
    Il s’agit de prendre avec les autres des décisions sur ce qui va se passer, mais vous ne menez pas le projet ensemble. C’est une belle façon d’impliquer des personnes-clés dans ce que vous essayez de mettre en place. Vous pourriez voir cela comme un niveau plus profond de consultation et vous pouvez, de la sorte, développer un sentiment commun d’appartenance aux projets qui naissent dans votre région.
  • Aider d’autres groupes locaux :
    Vous aidez les autres à atteindre leurs objectifs en les soutenant financièrement ou d’une autre façon. Beaucoup d’initiatives de Transition considèrent qu’il s’agit là de leur tâche principale. L’inverse est aussi vrai et vous pouvez vous laisser soutenir par d’autres groupes de votre région.
  • Mener des projets ensemble :
    Cela implique de soutenir d’autres groupes et de travailler avec eux pour mener ensemble un projet. Ce type de partenariat apporte beaucoup d’avantages, mais également son lot de difficultés.
    Le travail en partenariat peut être très simple en fonction du type de projet. Ne surcompliquez pas la situation si ce n’est pas nécessaire. C’est au moment où vous menez le projet qu’il vous faut réfléchir plus en détail à la façon dont vous allez travailler ensemble.

Le reste du guide se concentre sur les ingrédients nécessaires pour un partenariat fort, afin de vous aider à créer des bases solides dès le début pour que tout le monde comprenne bien ce qu’il s’est engagé à faire.

Les ingrédients d’un bon partenariat

Ne pas oublier les ingrédients suivants au moment de la mise en place de votre partenariat peut être extrêmement utile :

  • Une vision commune de ce que vous souhaitez atteindre ensemble
  • Du respect et de la confiance entre les partenaires
  • Un respect du travail de chacun et des personnes capables d’un leadership juste dans ce processus de partenariat
  • Des objectifs communs acceptés par tous via un processus clair et ouvert
  • Consacrer du temps au soin du partenariat
  • Valeurs et objectifs similaires
  • Être clair quant à la façon de travailler ensemble et de prendre les décisions

En plus de tous les ingrédients ci-dessus, un partenariat ne fonctionnera bien que si les deux partenaires respectent ce qu’ils ont promis de faire dans le cadre du partenariat.

Les raisons d’un partenariat qui échoue

Il est tout aussi utile de comprendre les ingrédients de réussite que les raisons d’un échec. Veillez, dans la mesure du possible, à éviter les points suivants :

  • Les personnes impliquées dans le partenariat n’ont pas travaillé à une vision commune
  • Le pouvoir a été mal réparti au sein du partenariat
  • Manque d’un objectif clair
  • Les personnes ne comprennent pas les rôles et responsabilités
  • Valeurs et façons de collaborer différentes
  • Pas assez de temps ou d’engagement
  • Objectifs cachés ou compétition
  • Impossibilité de communiquer efficacement
  • Manque d’évaluation ou de système de contrôle
  • Incapacité à apprendre et grandir

Mettre en place un partenariat

Lors de la mise en place d’un partenariat, il est utile de comprendre en quoi celui-ci vous aidera tous les deux à atteindre vos objectifs. Vous pourriez y parvenir en discutant tout d’abord de façon informelle de ce que vous espérez atteindre, comment vous fonctionnez et ce que vous attendez de la collaboration. De cette façon, vous avez un aperçu plus clair de ce à quoi votre partenariat pourrait ressembler et si c’est effectivement une bonne idée.

Important
Vous pouvez tout à fait décider de ne pas engager de partenariat si vous avez l’impression que ça ne va pas marcher. Collaborer doit être amusant et valorisant, et non pas une charge pour tout le groupe.

Créer une vision commune dès le départ

Il est fondamental de s’engager dès le début à mettre en place un partenariat de qualité. Sinon, vous risquez de buter plus tard sur de nombreux obstacles. Créer une base solide de partenariat en :

  • Étant clair l’un envers l’autre sur :
    • Ce que vous attendez du partenariat
    • Les objectifs
    • Ce que vous essayez d’atteindre
  • Veillez à ce que les deux partenaires soutiennent le partenariat et s’engagent à collaborer et à ce que les personnes comprennent bien la raison du partenariat et les avantages qu’il va apporter.
  • Veiller à ce que les deux partenaires comprennent les valeurs des uns et des autres, idéalement vous en partagez plusieurs
  • Développez une vision commune et une série d’objectifs pour le projet pour lesquels tout le monde a marqué son accord.
  • Vous devez bien comprendre la façon dont les partenaires fonctionnent. Une initiative de Transition peut avoir adopté un mode de fonctionnement très éloigné d’une organisation traditionnelle.

L’attitude que vous adoptez face à un partenaire peut vraiment contribuer au succès de la collaboration
Si vous décidez tous les deux de vous lancer dans l’aventure, adoptez une attitude positive qui augmentera fortement les chances de succès.

  • Intéressez-vous sincèrement à l’autre groupe et à sa communauté
  • Gardez à l’esprit que vous nouez un partenariat (et n’êtes pas en train de recruter pour « votre » groupe)
  • Communiquez dans un langage commun
  • Considérez-vous comme un voisin, un partenaire, un facilitateur, pas un leader
  • Accueillez les différents points de vue en acceptant que vous ne devez pas toujours vous mettre d’accord
  • Profitez de l’aventure et saisissez toutes les occasions de vous amuser

Planifier le travail

Il est bon de faire les choses suivantes ensemble :

  • Prévoir le calendrier du projet, l’échelle de temps et ce que vous voulez atteindre
  • Clarifier les rôles et responsabilités, ainsi que la gouvernance
  • Utiliser plusieurs façons d’impliquer les gens, des ateliers ou des réunions formelles
  • Encourager les idées de vos partenaires et planifier des activités ensemble, afin de nourrir un sentiment commun d’appropriation qui augmente l’engagement.

Soyez surtout ouvert et honnête quant à votre capacité à atteindre les objectifs et ce qu’ils sont exactement afin d’éviter tout malentendu.

Prendre du plaisir et célébrer

Quand on travaille en partenariat, on peut se laisser submerger par le travail. Il est toutefois essentiel de parvenir à s’arrêter pour célébrer et prendre du plaisir en cours de route. Le partenariat est vraiment une question de relations et une des meilleures façons de soigner ces liens consiste à rire, s’amuser et célébrer.

N’hésitez pas à imprimer cette fiche et à l’insérer dans les documents concernant votre groupe afin de pouvoir y revenir facilement à l’avenir et la montrer aux nouveaux membres qui vous rejoignent.

Cette fiche a été coproduite par le Transition Network et Tina Clarke.