Nettoyage de printemps

du 17 au 25 avril 2021

Un an déjà que notre quotidien a été bouleversé et que les habitudes de nos collectifs ont été mises en suspens. Avec l’isolement, nos élans pour amplifier la Transition subissent un arrêt forcé. Notre résilience est mise à l’épreuve, et la fatigue et le découragement se font sentir. Comment pouvons-nous aujourd’hui prendre soin de nous et de nos collectifs et ne pas instituer cette situation ? 

Comme le dit notre ami Pablo Servigne : « Plutôt que de survivre en restant isolés, nous choisissons de vivre, c’est-à-dire de relever le défi de s’organiser, d’aller vers l’autre, de nous reconnecter à la joie en partant de cette réalité pourtant bien sombre ».

À partir de nos échanges avec des groupes locaux de Transition et des projets collectifs associés, nous avons senti un besoin immense de nous revoir, de retisser les liens qui nous libèrent du modèle dominant pour continuer à œuvrer pour un paradigme nouveau. Nous avons aussi senti que nous avions une responsabilité de créer un nettoyage de printemps de nos émotions et de nos vécus difficiles liés à cette période COVID. De notre expérience, nous sommes persuadé·es que, vécu en groupe, ce nettoyage soutiendra positivement nos métamorphoses individuelles et collectives.

Porté·es par ces deux constats, nous vous proposons de participer à un moment collectif de rassemblement et de retrouvailles en petits groupes locaux et au même moment dans une multitudes d’endroits différents. Car l’expérience des Réseaux Transition à travers le monde montre l’importance de créer des moments pour se retrouver tout simplement et aussi pour oser parler de ce qui a été difficile, inconfortable, rageant et triste. Ces moments de soin nous permettent de maintenir notre enthousiasme et de libérer de l’énergie pour aller de l’avant. Nous l’envisageons comme un nettoyage de printemps nécessaire et courageux.

Un nettoyage de printemps ? Pourquoi ?

Un nettoyage pour composter ce que nous avons ressenti de difficile pendant un an où le droit de se réunir a été mis sur pause, où nos projets ont été reportés, annulés, transformés et « mis en ligne ».

Un nettoyage où la parole se libère pour mettre des mots sur ce que cela a fait dans nos cœurs, nos tripes et nos rêves. Un nettoyage pour honorer ces émotions qui font partie de nous et qui nous envoient le message positif que quelque chose ne tourne pas rond, que quelque chose doit changer.

Parler en collectif des émotions inconfortables, douloureuses et difficiles peut parfois faire peur ou décourager. Nous entendons parfois ces affirmations : « À quoi bon se morfondre ensemble, c’est déjà assez difficile tout seul. Notre collectif ne sert pas à cela, ce que nous devons faire c’est passer à l’action ! » ou encore « Cela risque de mettre les gens mal à l’aise de parler de ces choses là, je ne suis pas certain·e que ce soit nécessaire. »

Et pourtant, notre expérience nous montre que libérer la parole sur ce qui se vit de difficile dans les groupes libère de l’énergie pour aller de l’avant !

En libérant ce que nous sentons, ressentons et vivons comme difficultés nous donnons une place et une chance à l’espoir actif, bourgeons d’une énergie nouvelle pour l’avenir  ! C’est de l’acupuncture collective pour la planète.

Ainsi, nous rejoignons à notre manière le si beau mouvement lancé par nos ami·es de Terr’Eveille.

Pour qui ?

Quiconque se sent inspiré·e : initiatives de Transition, familles en transition, équipe de travail engagée au service du changement positif, habitats groupés, jardin partagé, réseau de professionnels de transition, école et étudiant·es de la Transition, etc.

Comment ?

Entre le 17 et le 25 avril, au moment de votre choix et de manière décentralisée nous vivrons un moment de retrouvailles. Le but est que nous créions des groupes d’échanges simultanés dans différents lieux. Ces espaces de retrouvailles sont organisés par les acteur·ices locaux directement. Nous ne faisons pas de centralisation.

Nous vous invitons à organiser une rencontre pour :

  • faire un tour de parole pour récolter des éléments de gratitude pour cette année et la force de notre résilience
  • célébrer la joie de se revoir en chair et en os, danser, rire, jouer de la musique
  • se retrouver en petit groupe et chacun·e son tour s’exprimer sur son ressenti
  • aborder les aspects plus difficiles de cette mise à l’arrêt de nos projets collectifs (pour cela quelques outils pour aborder les émotions en groupe vous sont proposés ci-dessous)
  • célébrer ces partages qui libèrent
  • planifier un prochain petit pas réaliste pour continuer cet élan de reliance

Il va de soi que ces moments de retrouvailles respectent les mesures sanitaires en cours.

Il va de soi que la bienveillance et la simplicité sont au cœur de cette invitation.

Si vous souhaitez initier une rencontre et y accueillir de nouvelles personnes : vous pouvez vous inscrire ici, en indiquant la localité, les horaires du rendez-vous, une adresse email et/ou un n° de téléphone auquel les personnes intéressées puissent vous joindre. Si vous souhaitez rejoindre un groupe existant, vous pouvez contacter les personnes qui se seront inscrites sur ce document.

Outils

Le cadre de sécurité que nous utilisons au Réseau Transition, pour ouvrir un espace dans lequel chacun·e peut se permettre l’authenticité, en toute sécurité.

Les « Phrases ouvertes pour un nettoyage de printemps » : un exercice de rencontre en duo, pour s’écouter pleinement, accueillir ce qui est vivant en nous et explorer nos émotions. Les consignes sont à disposition ici, à lire avant de vivre ou faciliter l’exercice. Si vous avez l’envie entendre Johanna Macy parler de cet exercice visionnez ceci : 

Un exercice pour prendre soin de nos corps : si une personne de votre groupe se sent l’élan de proposer un exercice en lien avec le corps, dans le mouvement ou non, bienvenu !

Vidéo sur la mobilisation de nos dimensions tête-cœur-main  :

Un réseau en vie

Si l’élan vous en dit, envoyez-nous une photo de vos retrouvailles et un message d’espoir actif depuis votre collectif. Nous aimerions ensuite les diffuser pour célébrer cette puissance d’agir encore bien en vie !

Soutien

Pour toutes questions, propositions, demandes de soutien ou d’accès à d’autres outils, écrivez à noemie@reseautransition.ch ou sylvie@reseautransition.ch

Au plaisir d’entendre parler de vos retrouvailles  !

Noémie et Sylvie, pour le Réseau Transition Suisse Romande