Vers de nouveaux horizons

Après deux ans de co-création du Réseau Transition Suisse Romande et l’envol de ce dernier, j’ai pris la décision de me retirer de l’équipe, en accord avec les autres membres du cercle cœur. La raison première de mon départ est mon besoin d’aller de l’avant, d’ouvrir de nouvelles voies, en totale autonomie mais toujours en lien. J’ai par exemple créé le site unautremonde.ch pour recenser tout ce qui existe en Suisse romande. Je continue aussi à faciliter le Travail Qui Relie, cette méthode qui me semble de plus en plus incontournable si nous voulons réellement changer de paradigme.

 

Je quitte le Réseau Transition avec beaucoup de gratitude sur ce que cette aventure m’aura permis de comprendre et vivre. Pour la petite histoire, c’est en me formant à l’écopsychologie en Belgique que j’ai découvert l’ampleur de ce mouvement. Je n’avais alors qu’une idée en tête : avoir la même chose en Suisse romande. Les choses se sont naturellement mises en place et désormais un Hub permet de faire le lien entre les initiatives locales et le réseau international. Nous sommes encore loin de la Wallonie avec ses plus de 100 villes, villages ou quartiers en transition, mais le mouvement est désormais aussi en marche ici.

 

Si je devais retenir deux choses de ces quelques années, ce serait : vision positive et résilience. Le rêve et la réalité. Le ciel et la terre. La première est indispensable si nous voulons mobiliser un maximum de personnes. Le monde que nous sommes en train de construire est génial ! La deuxième doit prendre en compte les limites physiques de notre Terre. Mais la résilience et la vision positive débouchent surtout sur plus de liens humains, communautaires.

 

Je remercie toutes les personnes qui ont avancé dans cette belle aventure avec moi et souhaite au mouvement de la Transition de se propager dans chaque recoin de Suisse romande, dans chaque village et dans chaque quartier de chaque ville. Que la Suisse romande devienne une région belle, inspirante, où il fait bon vivre, pour notre génération et les générations futures !

Micaël Metry, Lausanne, 26 mai 2020