Règles de communication liées à la télé/visio conférence

Voici quelques règles simples que nous proposons afin de mettre en place une expérience de groupe positive.

  • Le temps de parole est un bien commun.
  • Quand on ne parle pas, on éteint son micro.
  • Tour de parole : Suivre celui proposé par l’animatrice·eur (ou ordre alphabétique).
  • Tenir compte de la question des privilèges: changer les tours de paroles dans un sens puis dans l autre pour ne pas que ce soit toujours la même personne qui commence ou qui finisse.
  • Distribution de la parole : par l’animatrice·eur ou la personne désignée.
  • Discussion libre : micro ouvert.
  • Clôturer sa parole : “J’ai terminé” ou “j’ai dit”
  • Demander la parole : lever la main devant sa caméra ou écrire “H” (hand) dans le chat
  • Réagir rapidement à ce qui est dit pour amener un petit élément supplémentaire (complément ou correction information…) : Lever 1 doigt de chaque main ou “HH” dans le chat.
  • Problème technique : “T”.
  • Assentiment, d’accord : “oui des sourds-muets” ou “Y.

et le cadre de securité :

Cadre de sécurité

Confidentialité

  • Le contenu théorique, pédagogique, etc. est à diffuser tant que vous voulez.

  • Les témoignages personnels sont à garder au sein de ce groupe.

  • Invitation à qui souhaite une prudence spécifique sur la confidentialité à rappeler la règle.

  • La rencontre est enregistrée. Les enregistrements ne seront partagés que dans le cadre de cette formation, dans ce groupe.

  • L’enregistrement peut être mis en pause à votre demande en cas de besoin de confidentialité de ce que vous exprimez.

Souveraineté

  • Responsabilité individuelle de ce que je dis, vis et apprends.
  • Je parle en Je (éviter de porter la parole de quelqu’un d’autre).
  • Je suis souverain pour nommer mes besoins, poser mes demandes (y compris de clarifications…), participer ou ne pas participer.
  • Je laisse à l’autre cette même souveraineté (éviter le triangle victime/bourreau/sauveur).

Bienveillance

  • Invitation, non injonction de bienveillance.
  • Écoute et la parole active (plutôt que réactive).
  • Bienveillance avec soi et avec les autres.
  • Pas de passage à l’acte (pas d’insultes, de violences verbales ou écrites).

Ce cadre de sécurité est opposable (même à l’animateur) et évolutif.

Nous le soutenons de façon collective.