Formations

 Les Formations Transition que nous proposons allient échanges d’expérience, exercices pratiques et apports théoriques. La participation y est centrale et favorisée par l’emploi de méthodes pédagogiques actives. Ces formations abordent à la fois les dimensions « intérieures » et « extérieures » de la Transition. Elles sont inspirantes, vivantes et de haute qualité.

Nos formations

Frais d’annulation

Votre place est réservée définitivement après avoir rempli le formulaire d’inscription et lorsque nous avons reçu le paiement intégral des frais d’inscription. Il n’y aura pas de remboursement des frais d’inscription si l’annulation survient de votre propre chef moins de 30 jours ouvrables avant la date de démarrage. Si nous devions annuler la formation pour quelque raison que ce soit, les frais vous seront cependant remboursés intégralement. Si vous abandonnez la formation en cours de route, nous vous demanderons un forfait entre 100 à 400.-CHF pour la participation consciente en fonction de la formation concernée.

Participation consciente

Les frais d’animation de nos formations sont en participation libre et consciente. La participation consciente est un prix en CHF que vous donnez en conscience pour ce que vous avez vécu et le travail d’animation effectué. 

Accueillir une formation

Vous voulez amplifier la Transition dans votre région, institution ou entreprise, encourager votre projet à faire un bond en avant, rassembler des personnes qui veulent agir pour le changement positif ?  

Equipe de formation

    Noémie Cheval

    Noémie Cheval

    Anthropologue, Noémie a commencé son apprentissage par l’éducation populaire, le travail communautaire de jeunesse et la pédagogie non-formelle. Militante associative, elle a particulièrement travaillé à l’inclusion et à la justice sociale. Passionnée par les enjeux de l’éducation politique permanente, elle travaille aujourd’hui comme formatrice, design-euse de formation et facilitatrice d’écopédagogie. Elle vit son engagement citoyen en accompagnant des groupes et des personnes sur le chemin de la transition et de la permaculture sociale. Ses méthodes préférées: le Travail qui relie, la gouvernance partagée, l’intelligence coopérative, l’apprentissage auto-dirigé et “l’art d’accueillir des conversations qui comptent”.

    Sylvie Jungo Ayer

    Sylvie Jungo Ayer

    Socio-anthropologue, spécialiste des inégalités sociales, Sylvie poursuit son chemin en tant que formatrice d’adultes et coordinatrice en animation socioculturelle.
    Longtemps engagée pour la justice sociale auprès de diverses associations, depuis toujours amoureuse de la nature et sensible à l’écologie, elle découvre le mouvement de la transition il y a quelques années.  Passionnée par la permaculture humaine, elle se forme à différentes approches: la gouvernance partagée, les dynamiques participatives, le Rêve du dragon, la CNV, et plus récemment, le Travail qui relie.  Facilitatrice de transitions, elle propose aux individus et collectifs d’autres façons de « faire ensemble », vers plus de bien-être, de coopération, d’intelligence collective et de reconnexion à soi et à la Nature. Elle a à cœur de permettre à chacun·e de trouver sa place, de tisser des liens et de s’engager pour une société résiliente et inclusive.
    Elisabeth Tricot

    Elisabeth Tricot

    Tisseuse de liens, Elisabeth a travaillé pendant 15 ans dans la communication, le coaching et la formation en France et en Suisse. Animée par la connexion sensible avec le vivant,  elle accompagne aujourd’hui les personnes en transition et facilite des ateliers pour ancrer dans sa vie le triple lien : la nature, soi et les autres. Ce qui l’anime profondément est d’aider chacun à trouver sa place dans ce monde en pleine transformation en tant qu’être en vie au service de la vie.
    www.lesracinesdelhetre.com
    Martin Gunn

    Martin Gunn

    Quand il entre à l’EPFL, Martin est (encore) convaincu que les nouvelles technologies permettront de sauver le monde. Puis il réalise que, non seulement on ne « sauve pas le monde », mais encore moins en fabriquant des robots. Après deux ans en tant qu’ingénieur R&D dans l’horlogerie, il part voyager à vélo, va expérimenter la permaculture en Espagne et rejoint ensuite le Réseau Transition Suisse Romande. Formé à la Gouvernance partagée avec l’Instant Z et l’Université du Nous, il continue d’apprendre pour être lui-même, un jour, formateur pour le Réseau Transition.
     Végétalien depuis 2014, il poursuit tant bien que mal un idéal de vie minimaliste et zéro déchet. Pour le reste, ce coursier à vélo fait de l’aviron de compétition et sirote simplement la vie.